Voici un article que j'avais écrit pour un forum d'agility et que je rajoute à ce blog. Il vient compléter l'article que j'avais posté avec les vidéos de Davaï sur le slalom couloir. J'ai un peu évolué depuis, et j'ai investi dans un vrai slalom couloir coulissant. Le caniche des vidéos est mon petit dernier, Guéroï, caniche nain de 8 mois.

"Je me suis rendue compte par différentes discussions avec les gens que cette méthode faisait peur aux personnes ne l'ayant jamais pratiquée. C'est pourtant une méthode très simple à comprendre pour le chien comme pour le conducteur. Elle consiste à apprendre au chien à passer dans un couloir de piquets décalés (1.20m entre les piquets d'une même rangée, en veillant à ce que le 1er piquet soit toujours à la gauche du chien à l'entrée) et à refermer progressivement ce couloir jusqu'à obtenir un slalom normal.

C'est une méthode que j'avais déjà pratiquée avec mes gros (boxer et malinois) et que je viens d'expérimenter avec mon dernier: un caniche. Elle s'adapte à tous les gabarits de chien, à mon avis, mais est encore plus facile avec les petits chiens.

Personnellement je commence assez tôt cet apprentissage. L'absence de contrainte mentale et physique du chien permet de travailler très tôt au sein de petits enchainements et permet aussi d'acquérir une bonne autonomie au slalom.

Je commence avec 4 piquets et un couloir écarté d'une soixantaine de cm et j'apprends au chien à passer dedans en disant d'emblée "slalom". Assez rapidement (4 ou 5 séances), je passe à 12 piquets. Quand c'est bien compris par le chien à 12 piquets, je commence à travailler mes entrées pour que le chien comprenne bien qu'il doit rentrer au début et sortir au bout du couloir, quelque soit ma position.



Quand c'est bien compris par le chien à 12 piquets, je commence à travailler mes entrées pour que le chien comprenne bien qu'il doit rentrer au début et sortir au bout du couloir, quelque soit ma position. C'est le moment où je commence à intégrer le slalom à de petits ateliers. Le slalom est encore écarté au maximum.



Puis je le resserre très progressivement dès que le chien a 100% de réussite sur un écartement donné. Bien sur, il faut travailler indifféremment à main droite et à main gauche (sur cette vidéo, la partie qui concerne le slalom est à partir de 1min12)



A chaque fois qu'un écartement est atteint, j'essaye d'intégrer le slalom dans des ateliers. Ensuite il faut resserrer. Il y a deux passages assez délicats à mon sens. Le premier est quand le chien doit commencer à onduler pour rester dans son couloir car les piquets commencent à le gêner. Pour ma part, à partir de ce moment là, je commence toujours par resserrer à partir du 1er piquet du slalom. Pourquoi? Comme ça, le chien apprend à ralentir un poil avant de rentrer dans son slalom et ne se prend pas les piquets pleine épaule au risque de se faire mal. Il apprend aussi à réaccélérer dans son slalom après l'entrée, car la suite du slalom se fait sur un écartement qu'il maitrise. Si le chien bute à cette étape, il ne faut pas hésiter à ré-écarter un peu pour renforcer l'écartement précédent.



Une fois que le chien a atteint le bon timing dans ses foulées dans le slalom, ça redevient plus facile pour lui car il sait à peu près où poser ses pattes. Mais il faut vraiment mécaniser cette étape. Sur la vidéo suivante, on voit que le chien n'a pas encore acquis la mécanisation de sa foulée puisqu'il ne pose pas toujours les pattes au même endroit



Ensuite on peut recommencer à fermer le slalom, en commençant par le début du slalom. Il faut aussi continuer à travailler les entrées et l'indépendance dans le slalom...



La dernière étape vise à refermer totalement le couloir pour obtenir un slalom en ligne...



Maintenant, il faut passer sur un vrai slalom fixe où le chien ne pourra pas repousser les piquets avec ses épaules. C'est pour moi la 2ème étape délicate. 5et dans le cas particulier de mon chien, de pouvoir le dépasser dans le slalom pour pouvoir faire des changement de main à la sortie, mais c'est pas gagné, lol).

Voilà, j'espère que ce petit post aura aidé à démystifier cette méthode que je trouve vraiment géniale. Pour info, j'ai mis 4 mois au totale à apprendre le slalom au caniche (contre environ 6 mois pour le malinois).
Il faut surtout être très patient et s'adapter au rythme d'apprentissage de son chien. Les derniers cm sont souvent les plus délicats et peuvent nécessiter de multiples retours en arrière. La patience est le maitre mot de cette méthode..."